Question / Jacques Sojser

Une interview de Jacques Sosjer (14 min.)

Toute question, dans la façon dont on la pose et l’attente qui en découle, suppose déjà, de la part du questionneur et de l’interlocuteur, un certain type de réponse, le schéma est toujours binaire.
Si on prend comme exemple le mot de Socrate : « Connais-toi toi-même. », cela pose une multitude de questions. Que fait-on de toutes ces zones où on ne se connait pas, qu’on appelle l’inconscient ou autre chose ? C’est pourquoi les questions identitaires ne demandent pas de réponses simples.
Du point de vue de la philosophie, la question ne sert qu’à questionner, c’est le commentaire infini qui ouvre chaque fois à l’inconnu, à une joie de l’incertitude. Le sédentaire c’est la réponse, le nomadisme c’est la question qui questionne et qui requestionne.

Jacques Sosjer fut professeur de philosophie et d’esthétique à l’Université libre de Bruxelles, dont il co-dirige la revue « ah! ».

http://l-abcdaire-des-idees.skyrock.com/