Jalousie / Daniel Vander Gucht

Un entretien avec Daniel Vander Gucht (20 minutes)

La jalousie intrigue et laisse perplexe car c’est un sentiment paradoxal, alliant à la fois la plus grande faiblesse et la plus grande violence. Etre jaloux cela veut dire souffrir au plus profond de soi de la crainte de disparaître si on cesse d’être aimé par l’autre, comme si on n’avait d’existence que par l’amour ou l’intérêt que les autres nous portent, ce qui peut nous mener aux pires extrêmes. C’est donc une des particularité de l’âme humaine. Mais ce n’est pas tant l’amour qui est en jeu que le sentiment de propriété que l’on peut avoir sur l’autre, et ce que cela charrie de sentiment négateur de l’autre, et par conséquent de soi.

Daniel Vander Gucht est docteur en sociologie, chef de travaux et directeur du Groupe de recherche en sociologie de l’art et de la culture à l’Univesité libre de Bruxelles. Il est par ailleurs co-directeur des éditions de La lettre volée.

http://l-abcdaire-des-idees.skyrock.com/