Mon Ange

FR (EN below)

mon-ange

Film court métrage de fiction écrit et réalisé par ANDRE GOLDBERG / 22’36 »
Production l’image latente asbl et André Goldberg / 2014

NB: Si vous désirez visionner le film, adressez-moi un email et je vous enverrai un lien.
V.O. français, avec sous-titrages anglais, espagnol et allemand.

Synopsis
JULIEN LAFARGE est un homme qui traine un air triste et las. Il vit une rupture amoureuse difficile. Venu travailler comme auditeur dans une usine loin de chez lui, il découvre dans le tiroir d’un meuble de sa chambre d’hôtel un paquet de lettres enrubanné d’un ruban pourpre. Le lendemain, après une journée de travail à l’usine, il ouvre le paquet de lettres, et la lecture des lettres d’amour enflammées qu’il découvre le rend encore plus mélancolique. Troublé et intrigué par ce trop plein d’amour débordant qui émane de ces lettres, il décide de partir à la recherche de sa rédactrice, mais ses espoirs sont brisés lorsqu’il apprend sa disparition.

Générique
Interprétation : Jean-Jacques Rausin, Jo Deseure, Erika Sainte, Edith Van Malder, Nathan Rozenberg, François Brice / Scénario et réalisation : André Goldberg / 1ère Assistante Réalisation : Souad Ouanezar  /  2ème Assistant Réalisation : Pierre Truong Tan Trung / Scripte : Monique Van de Maele / Image : Pierre Gordower, Ella Van Hove / Assistants caméra : Félix Haelteman, Alice Bruyneel / Son : N’Dembo Ziavoula / Chefs-Electros : Marcel Bulterys, Alice Bruyneel / Electros : Alice Bruyneel, Ychaï Gassenbauer, Emmanuel Toé / Régie : François Brice / Décors et costumes : Natacha De Locht, assisté de Nicolas Maïo / Maquillage : Gaëlle Dehaut, Marie Brabant / Chorégraphie : François Brice / Catering : Julie Goldberg, Georgette Berger / Montage image : Pauline Piris-Nury / Musique : NOX (Catherine Graindorge, Elie Rabinovitch, David Christophe) / Production : Dominique Rozenberg (l’image latente) André Goldberg / Matériel : l’image latente, La Fabrique 22A, Ecole Agnès Varda ,PBC Pictures, KGS, BFC / Camion régie : Take Five / Locations véhicules : Dockx Rental / Assurances : Circles Group

Tournages réalisés à Bruxelles, dans le Hainaut et la région de Namur

ont contribué à la réalisation de ce film :
Patrice Bauduinet (PBC Pictures), Alon Knoll, Gregory Zalcman, Jeanne Caspard (Take five), Clémentine Buggenhout-Deférière (Ecole Agnès Varda), Cécile Zandberg (Hôtels Argus et Azimuth à Bruxelles), Jean-Louis Goderniaux et Michel Lequeu (Usine Galvapower à Pont-de-Loup), Nathalie Masset (Maison à Thy-le-Bauduin), Jean-François Tefnin (Clap Liège), Maxime Deschamps (Clap Namur), Carlos Lopez (SNCB).

Remerciements
Fabienne Adam, Anne-Laure Avigdor, Romain Ballez, Corine Bernard, François Bestard, Amir Borenstein, David Christophe, Jeanne Dandoy, Benoît Delval, Johann Delférière, Xavier Diskeuve, Niels Fauth, Frédéric Fichefet, Gwendoline Gautier, Catherine Graindorge, Quentin Jacques, Elisabeth Lourtie, Elie Rabinovitch, Juan-Carlos Salazar (Ecole de Maquillage Forever), Catherine Sauvage, Sebastian Schellenz, Jaco Van Dormael, David Vrancken, le personnel de l’usine Galvapower, la Police de la Zone Bruxelles-Capitale-Ixelles

SELECTION FESTIVALS
31st Tehran Short Film Festival – lran (Compétition), oct 2014
Festival Le court en dit long -Paris (Compétition), juin 2015
Short of the year, summer online audience (Compétition), nov 2015
17th Brussels Jewish International Film Festival (Compétition), fév 2016
La Rioja es de Cine – Espagne (Compétition), sept 2016

EN

My Angel
Short film of fiction (22’36″)
Script and Direction : André Goldberg / L’image latente – 2014

N.B.: If you want to watch the film, send me an email and I will send you a link
French speaking available in english, spannish and german subtitles

Synopsis
JULIEN LAFARGE is a man with a sad and weary air. He experiences a difficult breakup. Having come to work as an auditor in a factory far from home, he discovers in the drawer of a piece of furniture in his hotel room a packet of letters wrapped in a purple ribbon. The next day, after a day at the factory, he opens the package of letters, and the reading of the inflamed love letters he discovers makes him even more melancholy. Troubled and intrigued by this overflowing love of love that emanates from these letters, he decides to go in search of his editor, but his hopes are broken when he learns of his disappearance.